LES MANIFESTATIONS DU MOIS DE JUIN 2017

Du 6 au 30 juin, Médiathèque Jean Vautrin, Exposition Anuki : « Anuki est un petit Indien intrépide et courageux, curieux et chamailleur, attendrissant et généreux. La vie quotidienne d’un petit Indien, ce n’est pas facile tous les jours. Surtout quand les animaux s’en mêlent… »
L’exposition Anuki est une exposition véritablement destinée aux plus petits. Elle est composée de jeux interactifs et ludiques spécialement étudiés pour être accessibles de façon autonome aux enfants à partir de 5 ans. Elle permet une première approche de la bande dessinée, de la compréhension de l’image et du dessin.
Visites accompagnées et commentées les mercredis après-midi.Sketchs, rire et solidarité

Mercredi 28 juin, à 19h30, Salle des fêtes, ThéâtreL’association l’Écume présente le spectacle de théâtre des jeunes Comédiens Masqués de l’école de musique et de théâtre de Saint-Symphorien avec la participation.exceptionnelle du jeune pianiste Hugo PANONACLE. Entrée libre et gratuite. Recette intégralement reversée à l’UNICEF. Venez nombreux encourager les jeunes comédiens !

 

 

LES MANIFESTATIONS DU MOIS DE JUILLET 2017

Samedi 1er juillet, 19h, Cercle ouvrier, étape des Nuits Atypiques, Repas concert avec Michel Macias et Fouad Achkir dans le cadre des scènes d’été itinérantes, http://www.nuitsatypiques.org/artistes/michel-macias-fouad-achkir-et-pourquoi-pas/http://www.nuitsatypiques.org/

Du 10 juillet au 31 août Exposition « Saint-Symphorien, creuset d’inspirations !» Cette grande exposition donnera à voir Saint-Symphorien sous de nombreux angles sensibles : artistiques, littéraires, documentaires… pour le plaisir de faire (re)découvrir notre village et la formidable énergie qui la porte. Les œuvres picturales de Jean-Paul Larrue côtoieront les créations artistiques des classes du collège François Mauriac et d’Anne Sophie Geoffre-Rouland, menées au fil des ans avec différents artistes : Loïc Le Loët, Céline Labonne… mais aussi les compositions photographiques d’Olivier Molia et de l’association Créa-Party ou les créations des élèves des écoles. Seront également présentées des vidéos et captations sonores, ainsi que des travaux d’auteurs venus en résidence au Chalet Mauriac (photographies, textes, illustrations, portraits…) , les textes et les travaux patrimoniaux de Christiane Filleau et les recherches graphiques et photographiques de Jean-Marc Bernex.
Regards sur le village, nourris d’ici et d’ailleurs, de curiosité, d’émotions, d’ouverture et d’élan artistiques… C’est la diversité et la richesse des regards sensibles portés sur le village que nous voulons rassembler et montrer en cette période d’été propice à la flânerie, qui voit passer touristes et estivants curieux de notre territoire et, mais aussi revenir, ne serait-ce que le temps des vacances, les enfants prodigues en terre paroupiane…

Vendredi 7 juillet, à partir de 18h Vernissage festif et repas « auberge espagnole » devant la Médiathèque… venez partager votre plat préféré, nous nous occupons des boissons !

 Mercredi 19 juillet, 15h Rencontre ludique et numérique avec Johanna Schipper et Emmanuel Espinasse, en résidence numérique au Chalet Mauriac, autour de leur projet de Bande Dessinée Comic Splits. S’inspirant des textes de Lewis Carroll, notamment dans ses parti-pris formels, le projet Comic Splits s’inscrit dans cette ambition de jouer avec les mots, la syntaxe et les figures stylistiques que sont la mise en abîme et les itérations, chères à l’écrivain anglais, tout en portant un regard politique, poétique et ironique sur le monde contemporain. Ce projet de bande dessinée bouscule les habitudes de lecture classique, en s’inspirant du jeu vidéo,  et en utilisant également du texte, de la vidéo, de l’animation… Venez comme vous êtes… la médiathèque vous prête les tablettes numériques, pour participer à cette expérience innovante, ludique et passionnante !

Samedi 22 et Dimanche 23 juillet “La Fête à Léo 2017” à l’initiative des éditions de l’Entre-Deux-Mers “La Fête à Léo et patrimoine girondin », manifestation inscrite dans le cadre des Scènes d’Eté en Gironde, a pour but de mieux faire connaître la Gironde, son patrimoine et ses paysages, mais également l’œuvre artistique et scientifique de ce pionnier qui a laissé, à travers ses dessins et ses gravures un « patrimoine d’images » sans égal au milieu du XIXe siècle. À Saint-Symphorien, c’est son regard ethnographique sur le petit patrimoine et l’habitat rural traditionnel qui sera évoqué à travers expositions, conférence, rencontres et promenades-découvertes sur les pas de Léo Drouyn.