rencontre animée par Guillaume Gonin, avec Rodolphe Barry, auteur du roman Honorer la fureur, dans le cadre du festival Lettres du monde

Le samedi 21 novembre 2020, 16 heures à la salle des fêtes, le festival Lettres du Monde et la médiathèque Jean Vautrin vous proposent une rencontre, animée par Guillaume Gonin, avec Rodolphe Barry, auteur du roman Honorer la fureur (éditions Finitude, 2019).
Dans ce roman, Rodolphe Barry s’est attaché à faire vivre James Agee, homme caché derrière ses œuvres. Il nous fait découvrir un artiste dont la soif d’absolu se fracasse sans cesse contre le réel, un homme en colère que ses propres faiblesses écœurent.
Rodolphe Barry est né à Troyes en 1969. Après des études de Lettres et de Cinéma, il séjourne trois ans en Nouvelle-Calédonie où il exerce divers petits boulots (vendeur, journaliste sportif, critique littéraire, …) et écrit son premier livre, un essai, Rencontres avec Charles Juliet (La Passe du Vent, 2000). La même année, il réalise Libre le chemin, un film consacré à la vie et à l’œuvre de Charles Juliet. Il vit aujourd’hui près de Dijon. Son premier roman, Devenir Carver, est paru aux éditions Finitude en 2014 et a été remarqué par la critique et les libraires. Il a reçu le Prix des lycéens du Liban en 2015.
 
La 17e édition de Lettres du monde, festival des littératures du monde, aura lieu du 13 au 22 novembre 2020.
Un nouveau monde ?
«Roman, récit, journal, album… La littérature ne connaît ni les genres ni les frontières. Elle est rebelle et nomade, accueillante et bienveillante : libre. Elle nous montre les chemins de la découverte, nous invite à nous réinventer, à imaginer une autre façon d’être soi, d’être aux autres et au monde.
Lire, ce n’est pas se calfeutrer ou fuir. Lire, c’est agrandir son univers, enrichir sa pensée. C’est apprendre, comprendre, et partager des bonheurs. Les écrivaines et écrivains invités à la 17e édition de Lettres du monde puisent dans la réalité de nos vies et mettent en scène des personnages en quête de réconciliation. Des personnages, mieux encore des compagnons, qui nous ressemblent et nous rassemblent : leurs histoires ne sont-elles pas aussi les nôtres ?
Poétiques et politiques, les livres nous proposent des destinées ordinaires et nous entraînent vers l’universel. Ils nous aident à regarder la vie à l’oblique, à bousculer nos perspectives. Ils font éclore du sens, de la sensualité, et donnent raison à nos émotions.
Les livres, aussi, savent dire non. Ils nous y engagent. Dire non, au repli, à l’ennui, au mépris, à la frilosité, aux peurs. Et savent dire oui à une liberté sans cesse à conquérir, dire oui à la fraternité sans cesse menacée. ». Martine Laval, conseillère littéraire du festival Lettres du monde
https://lettresdumonde33.com/
 
Le bon déroulement des animations proposées par la médiathèque est susceptible d’être perturbé par l’évolution de la situation sanitaire et les décisions préfectorales qui en découlent.
Avant de vous déplacer, nous vous recommandons de vous tenir informés d’éventuelles annulations en consultant le site : mediatheque-jean-vautrin.fr

Date

Nov 21 2020
Expired!

Heure

16 h 00 min

Tarif

GRATUIT

Lieu

Salle des fêtes
Saint-Symphorien 33113

Les commentaires sont fermés.