Bruno GARDERE et la nouvelle équipe municipale sont en fonction depuis le samedi 23 mai, retrouvez la liste complète de vos élus ici


Logements libres résidence les sycomores

             

La commune de Saint-Symphorien loue à compter du 28 mai 2020 deux logements situés résidence les sycomores à Saint-Symphorien.

Type de logement (1 personne) : studio comprenant une cuisine, une salle de bains, une grande pièce et un cellier extérieur.

Toutes les personnes intéressées peuvent prendre contact au secrétariat de la mairie aux jours et heures habituelles d’ouverture au 05.56.65.01.10.


Bruits de voisinage

Merci de respecter les articles de  l’arrêté préfectoral de la Gironde relatif aux bruits de voisinage qui stipulent :

Article 5 : Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être exécutés que :

  • Les jours ouvrables de 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h30
  • Les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
  • Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

 

Article 6 : les propriétaires et possesseurs d’animaux en particulier les chiens, sont tenus de prendre toutes mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de dispositifs dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive.


Affectation des élèves en collèges et lycées pour la rentrée 2020

Les prochaines opérations d’affectation des élèves pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycées de Gironde se dérouleront en juin, juillet et août.

Vous trouverez dans ce document, toutes les informations utiles.


 

 

Pour plus de renseignements :

  • CDC du Sud Gironde 05 56 63 67 65
  • SOLIHA Gironde 05 56 33 88 88

 

 


 

Dispositif violences conjugales – Signalement en pharmacie

 

Un nouveau dispositif s’adressant aux victimes de violences conjugales a été mis en place pendant cette période de confinement. Les victimes peuvent prétexter aller faire une course pour se rendre à la pharmacie et déclarer les violences qu’elles subissent auprès des pharmacien.ne.s. Les forces de police et de gendarmerie ont reçu consigne d’intervenir en urgence pour les appels provenant des pharmacies.

Ce dispositif vise à permettre :

  • une alerte discrète vis-à-vis de la personne violente ;
  • une prise en charge rapide des victimes ;
  • le dépôt de plainte, le début de l’enquête judiciaire et la recherche de solutions de mise à l’abri des victimes malgré le confinement